Riches : ils échappent à l’impôt

Posté par Pascal-Eric Lalmy le 29 octobre 2008

Fiscalité. 7000 contribuables aisés n’ont rien payé en 2007.

En effet selon les chiffres du ministère de l’économie 7 076 foyers fiscaux ayant déclaré plus de 100 000 euros de revenus n’ont payé aucun impôt l’an dernier.

Grâce aux niches fiscales, dont la liste s’allonge chaque année, les contribuables les plus riches peuvent effacer en totalité leur impôt. Par exemple, les 100 contribuables défiscalisant le plus, font une économie d’impôt moyenne de 1,3 million d’euros par foyer. Cette hérésie a ulcéré plusieurs députés dont Didier Migaud, président de la commission des finances à l’Assemblée nationale. Par un amendement à la loi de finance, le socialiste soutenu par l’UMP voulait limiter le cumul des avantages fiscaux des niches fiscales et du bouclier fiscal. Mais il a été rejeté lors de son examen en séance publique.

 Ces chiffres embarrassant pour Bercy montrent bien que le principe de progressivité de l’impôt sur le revenu n’est qu’un pis aller. En effet normalement, l’imposition est censée augmenter plus vite que la richesse. Or pour ces gens, l’impôt ne progresse pas il disparaît ! Cherchez l’erreur!

Une Réponse à “Riches : ils échappent à l’impôt”

  1. Patricia FIDI dit :

    Bonjour,

    Ne pas oublier que certaines de ces niches fiscales ne servent qu’à soutenir l’économie dans les DOM-TOM car à l’époque personne n’investissait dans les îles. Je pense plutôt qu’il faut laisser des niches fiscales comme les investissements dans l’immobilier aux DOM-TOM sans plafond. Plus les riches investisseront, plus cela profitera à l’économie locale car aucun français ne voudra voir son impôts augmenter pour renflouer les déficits dans les DOM-TOM.

    Je pense plutôt que ces investissement devraient être mieux orientés en permettant l’investissement dans des infrastructures de secteur tel que la santé (les hôpitaux), de l’éducation (pas d’université en Guyane, ni guadeloupe, il faut aller en Martinique –> améliorer la capacité de places et les foyers pour loger les étudiants).

    Et pour les monuments historiques : il me semble qu’on devrait également ne pas y toucher car il n’y a pas assez de riches pour sauver les trop nombreux châteaux, bâtiments classés en France. Mais il faudrait sans doute écouter les inspecteurs des MH qui déplorent le système qui est perfectible.

    Ces riches ne payent pas d’impôts mais ils les versent dans des secteurs où une certaine économie ne pourrait exister sans eux (artisans d’art, etc).

    Cordialement

Laisser un commentaire

 

inspecteurjjc |
SAINT DENIS D'AVENIR |
Erratum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association pour une Meille...
| NON A GILBERT ANNETTE
| Nantes Démocrate 2008