Santé : sécurité et économies

Posté par Pascal-Eric Lalmy le 26 octobre 2009

La dernière mesure en date du gouvernement en matière de santé publique, qui pourrait être officialisée d’ici la fin de l’année, consiste à fermer les blocs opératoires qui réalisent moins de 1500 interventions par an. Il s’agit aussi de fermer un certain nombre de maternités dont les actes chirurgicaux sont jugés également en nombres insuffisants.

Officiellement, le ministère de la Santé explique que ces dispositions sont prises dans l’intérêt des patients, pour des raisons de sécurité. Dans certains hôpitaux l’argument est sans doute recevable car les équipements n’ont pas toujours été modernisés. Mais dans l’ensemble, il masque une raison moins avouable : la nécessité de faire des économies à une époque où les comptes publics sont dramatiquement dans le rouge et où les logiques comptables l’emportent sur toute autre considération.

Le paradoxe de cette politique, c’est qu’elle comporte des risques pour… la sécurité des malades. Car la fermeture d’établissements de soins en milieu rural, notamment, constitue un danger pour une population isolée géographiquement, en cas d’urgences ou d’accouchements difficieles. Plus le trajet est long ou complexe pour rallier un hôpital, plus l’état du patient est susceptible de s’aggraver! Une évidence qui ne semble pourtant guère influer sur les mesures gouvernementales…

La fermeture de certains blocs opératoires compléterait une série de mauvaises nouvelles pour les patients : hausse du forfait hospitalier et baisse du taux de remboursement de certains médicaments. En ce qui concerne cette dernière mesure, les Mutuelles ont annoncé qu’elles ne prendraient plus en charge les produits pharmaceutiques que la Sécurité sociale ne remboursera plus.

Au final, ce sont les Français et les Françaises qui payent dans leur vie quotidienne les choix budgétaires iniques du gouvernement Fillon qui organise méthodiquement la faillite de l’Etat pour justifier sa politique de détricotage des servies publics qu’il s’agisse de la santé, de l’éducation, de la justice ou de l’école!

 

Laisser un commentaire

 

inspecteurjjc |
SAINT DENIS D'AVENIR |
Erratum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association pour une Meille...
| NON A GILBERT ANNETTE
| Nantes Démocrate 2008