Réforme territoriale : les élus de gauche font front commun

Posté par Pascal-Eric Lalmy le 28 mai 2010

Alors que se discute depuis mardi la réforme des collectivités territoriales à l’Assemblée nationale, toutes les associations d’élus de gauche s’unissent, pour la première fois, contre ce projet.
Pour la première fois de leur histoire, l’ensemble des associations nationales d’élus de gauche se retrouvent sur une déclaration commune pour dénoncer le projet de réforme territoriale du gouvernement, discutée en ce moment même en seconde lecture à l’Assemblée nationale, qui constitue à leurs yeux « une menace sérieuse pour l’intervention publique locale et un mouvement brutal de recentralisation ». « Nous exigeons le retrait du projet de loi car la réforme voulue par le gouvernement conduit à un recul de la démocratie territoriale », écrivent, dans une déclaration remise à la presse, les présidents des cinq associations : Etienne Butzbach (Elus du Mouvement républicain et citoyen), André Chassaigne (Elus communistes et républicains), Jean-François Caron (Elus Verts et écologistes), Patrick Molinoz (Elus de la gauche radicale et républicaine) et Claudy Lebreton.
« La réforme a été menée à la hussarde, sans concertation, au mépris des citoyens », a accusé Patrick Molinoz. « C’est pourquoi nous nous levons, nous élus de gauche, contre cette réforme », a-t-il dit, dénonçant la triple peine à laquelle aboutit selon lui le projet du gouvernement : la recentralisation, l’étranglement financier des collectivités et la démocratie bafouée.
Ce n’est pas, comme le dénonce le conseiller général de Côte-d’Or et président de l’Association nationale des élus de la gauche radicale et républicaine (Anegrr) « une réforme technique, comme voudraient nous le faire croire certains, mais bien politique pour recentraliser les lieux de décisions »
Cette recentralisation, avec un rôle prépondérant de l’État via les préfets, l’asphyxie financière des collectivités avec la fin de la taxe professionnelle conduiront à « l’aggravation des inégalités entre les territoires » et obéreront « les possibilités d’action des collectivités », soulignent les élus qui rappellent que celles-ci réalisent 73 % de l’investissement public. Ce qui fait dire à Étienne Butzbach, maire de Belfort et président de l’Association des élus du mouvement républicain et citoyen (Areca), « cette loi est néolibérale et nuira à l’aménagement équitable de notre territoire ».

Publié dans Actualité | Pas de Commentaire »

Lefebvre juge nécessaire d’empêcher les collectivités d’ »augmenter sans fin les impôts »

Posté par Pascal-Eric Lalmy le 16 mai 2010

Le porte-parole de l’UMP Frédéric Lefebvre a jugé nécessaire dimanche de définir des dispositions visant à empêcher les collectivités locales d’ »augmenter sans fin » les impôts.

« Il va falloir définir un certain nombre de dispositions concernant les collectivités locales, pour éviter qu’elles continuent d’augmenter sans fin et les impôts et le nombre de fonctionnaires », a-t-il dit. « Pourquoi pas un système de type bonus-malus ? Avec les dotations, on pourrait perfectionner cela ».

Rappelons quand même qu’à Osny la taxe d’habitation a augmenté de 14,48% l’année dernière et cette année la majorité n’a pas changé les taux!

Publié dans Osny | Pas de Commentaire »

Burqa, retraites…

Posté par Pascal-Eric Lalmy le 2 mai 2010

Le mardi 4 mai, je serai reçu en compagnie de Jean-Michel BAYLET, Yvon Collin, Chantal Robin-Rodrigo et Roger Gérard Schwartzenberg par Monsieur François Fillon, 1er Ministre afin de lui préciser la position du parti Radical de gauche sur le port du voile intégral.

Ensuite  je serai reçu, le même jour, en compagnie de Jean-Michel BAYLET et Elisabeth Boyer par Eric Woerth, Ministre du Travail, pour lui présenter la position du parti Radical de gauche sur la réforme des retraites.

rencontre avec Eric Woerth

mis à jour le 8 mai 2010
 

Publié dans Actualité | Pas de Commentaire »

 

inspecteurjjc |
SAINT DENIS D'AVENIR |
Erratum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association pour une Meille...
| NON A GILBERT ANNETTE
| Nantes Démocrate 2008