Le quinquennat se termine comme il a commencé par du vent !

Posté par Pascal-Eric Lalmy le 29 janvier 2012

Nicolas Sarkozy, usant de son statut de Chef de l’Etat, s’est, pour une deuxième fois en l’espace d’un mois, adressé aux Français à la télévision. Cette intervention, au lendemain du conseil national de l’UMP, avait clairement un objectif électoraliste et le Président de la République s’est effacé devant le candidat de la droite.

L’accumulation tardive et hâtive des mesures annoncées pour l’été et l’automne ne fait que souligner l’incohérence et la fragilité de son programme. A quelques semaines d’une élection qu’il redoute Nicolas Sarkozy a décidé de faire payer aux Français les plus modestes, par une hausse de la TVA, les cadeaux qu’il fait à sa clientèle électorale.

Loin des annonces courageuses que l’on nous promettait, ce ne sont que des mesures symboliques pour s’attaquer à notre modèle social qui ont été présentées et qui seront aggravées si la droite remporte les prochaines élections.

Laisser un commentaire

 

inspecteurjjc |
SAINT DENIS D'AVENIR |
Erratum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association pour une Meille...
| NON A GILBERT ANNETTE
| Nantes Démocrate 2008