Vidéosurveillance à Osny

Posté par Pascal-Eric Lalmy le 19 mai 2014

Le Parisien 19 mai 2014

videosurveillance 19052014

 

Mon intervention en conseil municipal

 

M. le maire, mes chers collègues,

 

Je constate que le projet de vidéosurveillance annoncé avec tambours et trompettes est en train de se terminer en un modeste système passif de quelques caméras, ce n’est même plus du cosmétique. On finit par se demander si la commune d’Osny a véritablement besoin d’un tel équipement.

Comme j’avais déjà eu l’occasion de le dire la vidéo protection n’a de protection que le nom, personne n’a jamais vu une caméra descendre de son mât pour appréhender un délinquant.

Si il n’y a personne derrière la caméra encore moins.

De plus votre proposition occulte totalement l’aspect prévention d’une politique globale de sécurité. La victime d’une agression reste une victime quoiqu’il arrive, or notre objectif commun doit être justement qu’il n’y ait pas de victimes, cela nécessite d’avoir aussi une politique active de prévention.

Vous essayez de donner le change pour faire plaisir à peu de frais à une partie de votre électorat en déployant un dispositif dont l’utilité reste donc à démontrer et je suis sceptique sur son caractère dissuasif. Vous nous proposez une politique de sécurité bon marché pour faire des économies. Les Anglais ont une expression pour cela   : a penny saved is not always a penny earned, le bon marché coûte cher car l’argent économisé pour investir dans quelque chose d’inutile ce n’est pas de l’argent gagné pour la commune.

Au final comme souvent vous faites les choses à moitié et vous faites des économies qui nous coûtent cher car de deux choses l’une soit la vidéo-protection est inutile à Osny et donc il n’y a pas de raison de la déployer soit elle est nécessaire et le dispositif que vous nous proposez n’est pas à la hauteur.

Pour terminer, sur la forme, j’appelle votre attention sur l’incohérence que nous avons constatée dans le paragraphe 6 concernant le coût moyen et le coût global de ces équipements, pour nous 8000 euros par cinq caméras font 40000 euros et non 32000 euros. C’est sans doute lié au fait que les cinq caméras sont déployés sur quatre sites ce qui a induit le rédacteur en erreur.

Nous nous abstiendrons donc.

Laisser un commentaire

 

inspecteurjjc |
SAINT DENIS D'AVENIR |
Erratum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association pour une Meille...
| NON A GILBERT ANNETTE
| Nantes Démocrate 2008