Caravane de la laïcité 2015

Posté par Pascal-Eric Lalmy le 7 juin 2015

Les Radicaux de gauche du Val d’Oise organisaient ce sept juin leur 5e caravane de la laïcité.

Ci-dessous mon allocution pour l’étape de Osny

 

D’abord, je souhaite vous remercier de votre présence pour ce rendez-vous qui devient une tradition depuis la première manifestation organisée ici même en 2011.

Inauguration d'une place Chevalier de La Barre à Osny

Inauguration d’une place Chevalier de La Barre à Osny

Cette année notre rendez-vous revêt un caractère particulier, en effet, il y a cinq mois la France était la cible d’une série d’attentats dont les victimes étaient des journalistes, des policiers ou des juifs. Subitement, la violence qui s’abat chaque jour aux quatre coins du monde au nom d’une vision totalitaire de la religion frappait au cœur même de la République.

Les Français ont réagi avec une dignité exceptionnelle face à ce défi. Ils ont fait corps, et se sont rappelé qu’ils forment un peuple uni par des valeurs, par un héritage commun et la volonté de vivre ensemble.

C’est bien cette volonté de vivre ensemble qui a été prise pour cible, car elle est l’application quotidienne du projet universaliste de la Révolution et des Droits de l’Homme. Nous sommes mis au défi de répondre à la question de Voltaire : Que répondre à un homme qui vous dit qu’il aime mieux obéir à Dieu qu’aux hommes, et qui en conséquence est sûr de mériter le ciel en vous égorgeant?

Pour les Radicaux de gauche et les Républicains authentiques la réponse est évidente : laïcité !

Il ne s’agit pas d’exclure, d’interdire ou de stigmatiser comme le souhaitent l’extrême-droite et les Sarkozystes, mais bien au contraire de concilier.

Concilier les libertés et l’égalité, concilier les libertés et la fraternité.

En ce sens, la manifestation du 11 janvier fut un moment formidable de république et de laïcité, car contrairement à ce que veulent faire croire certains, ce ne fut pas une manifestation des dominants contre les dominés, ce ne fut pas une manifestation contre les uns ou contre les autres. D’une façon exceptionnelle le peuple français, pourtant si prend à manifester « contre », s’est lever pour manifester « pour ».

Manifester pour « Charlie », Manifester pour la « Police », manifester pour « les Juifs »

Mais aussi manifester pour « la liberté d’expression », manifester pour « la République », manifester pour « les Droits de l’Homme, manifester pour « l’égalité », manifester pour le « respect », manifester pour la « concorde », manifester pour la « paix », manifester pour la « laïcité ».

Inauguration d'une place chevalier de La Barre à Saint Ouen l'Aumône

Inauguration d’une place chevalier de La Barre à Saint Ouen l’Aumône

C’est donc bien la conscience civique, politique et républicaine qui s’est réveillée entre le 7 janvier et le 11 janvier.

Le défi que nous avons à relever aujourd’hui est donc majeur, il s’agit bien de faire vivre cette conscience et les partis politiques ne peuvent pas rester immobiles face à ce défi.

Le spectacle du congrès du nouveau parti de Sarkozy le weekend dernier, et le spectacle du congrès de nos amis socialistes ce week-end, ne sont pas à la hauteur des enjeux.

Le PRG, issu du parti républicain radical et radical socialiste qui a forgé la République, regrette la démarche de Nicolas Sarkozy qui espère faire oublier les affaires de l’UMP en habillant sa formation politique dans les habits de Marianne en renommant le parti de droite « Les Républicains ». C’est un viol de la conscience républicaine de la France !

La République n’est ni de gauche, ni de droite, mais il y a bien des républicains à gauche et à droite qui se retrouvent sur l’idée d’un bien public fondé sur le progrès, la laïcité et la solidarité éclairés des valeurs de la devise « Liberté, Egalité, Fraternité ».

Le PRG ne peut pas se satisfaire de l’immobilisme et de reniements de son partenaire socialiste. La gauche n’est pas anti-religieuse, mais elle ne peut pas céder le terrain social aux religions. La gaucher se trahit et trahit le progressisme quand certains prônent le développement de l’enseignement privé confessionnel plutôt que de réclamer l’abrogation de la loi « Debré » et de la loi « Carle ».

Deux idées fondamentales fondent mon engagement à gauche. D’abord le principe, hérité des Lumières, du droit au bonheur inscrit dans la déclaration d’indépendance des Etats-Unis. Le bonheur c’est ici sur terre, et notre combat pour le droit au bonheur ne peut souffrir aucune exception et il n’est certainement pas question d’acheter la paix sociale en promettant le bonheur dans l’au-delà ! Ensuite je suis fidèle à l’idée de Jaurès qui affirme que « démocratie et laïcité sont identiques »

Inauguration d'une place chevalier de La Barre à Méry-sur-Oise

Inauguration d’une place chevalier de La Barre à Méry-sur-Oise

En effet, la démocratie est inséparable de la laïcité car c’est une révolution qui fait de la conscience et de la Raison de chaque humain le fondement du politique, on ne va plus chercher le fondement du politique du côté du transcendantal, nous n’avons nul besoin en démocratie que celui qui a le pouvoir politique soit l’ombre du divin. L’Humain a le droit de penser par lui-même. La laïcité c’est donc la démocratie car elle sépare le religieux et le politique.

En cela la laïcité ne fait pas de la France une « exception », mais une pionnière, la France défriche les territoires nouveaux de la démocratie depuis plus de cent ans, et renoncer à la laïcité ce serait rogner le principe démocratique sur lequel est fondé la République.

Pour faire vivre cette démocratie et la République nous devons donc entendre que les Français ne veulent plus des petits arrangements, ils ne veulent plus des bandes de « copains », ils ne veulent plus de cette république « confisquée ». Ils attendent de nous de vrais débats, ouverts, libéré de tout dogmatisme, libéré des postures et des petits calculs politiciens.

Les Français veulent des partis authentiquement républicains qui leur ressemblent et qui agissent vraiment dans le sens de l’intérêt général. Il s’agit donc d’ouvrir les portes et les fenêtres, pour refonder l’esprit de fraternité.

L’an dernier je soulignais le danger du vote FN avant les élections européennes. Le parti d’extrême-droite a malheureusement continué à progresser et soyons clair il n’a pas changé ! Les 24 députés européens du FN votent systématiquement contre l’égalité homme-femme au parlement européen ou contre les droits des homosexuels. La laïcité du FN est aussi une contrefaçon grossière quand elle est systématiquement agitée contre une religion en particulier, c’est une contrefaçon quand Robert Ménard organise des messes officielles.

Nous devons donc rester mobilisés pour rappeler que la laïcité c’est la conciliation des libertés dans l’égalité et la fraternité. La laïcité protège nos libertés dans le respect de chacun et de chacune.

Le travail est important, la mobilisation de l’école pour les valeurs républicaines est un formidable chantier pour rappeler la signification authentique de ce beau principe républicain.

La laïcité « garantit la liberté de conscience de tous » : elle offre à chacun la sécurité et la responsabilité d’avoir ses propres convictions en matière de croyance. Elle donne l’assurance que personne ne sera inquiété pour ses convictions religieuses ou irréligieuses.

« Chacun est libre de croire ou de ne pas croire  » : chacun dispose d’une entière liberté personnelle de choix entre toutes les options possibles dans le domaine des croyances.P1020974

La laïcité n’est donc ni l’agnosticisme, ni l’athéisme! La République française laïque n’est pas une République athée.

Il faut avoir à l’esprit la phrase de Gabriel Séaille qui fut avec Ferdinand Buisson l’un des promoteurs de l’école laïque : « Il faut qu’on puisse être athée sans passer pour un scélérat et croire en Dieu sans être traité d’imbécile. »

C’est donc dans cet esprit que je vous propose de nommer symboliquement cette place « Place chevalier de La Barre ».

Publié dans Actualité, Agglo, Osny | Pas de Commentaire »

« La VIe République et l’exigence citoyenne »

Posté par Pascal-Eric Lalmy le 9 mai 2013

Le Parti Radical de Gauche du Val d’Oise organise un atelier-débat

« La VIe République et l’exigence citoyenne »

Lundi 27 mai 2013 à 20h à Eragny-sur-Oise

A la maison de la Challe, place de la Challe.

Les Radicaux de Gauche et Jeunes Radicaux de Gauche du Val d’Oise vous invitent à venir en débattre avec :

Frédéric NAUD, président du Club des Jacobins et de l’association pour la Fondation Gambetta

et

Jacques SOPPELSA, président honoraire de l’université Paris I et spécialiste de la géopolitique

Quels pouvoirs les Français souhaitent-ils déléguer à la République et à ses représentants ? Quelle est la place réelle du citoyen dans un système où la démocratie et ses représentations institutionnelles ne fonctionnent pas toujours assez efficacement ?

Le temps n’est-il pas venu de repenser notre organisation institutionnelle en donnant naissance à une VIe République mieux adaptée aux exigences nouvelles des citoyens ?

Les Radicaux de gauche ont déposé dès mai 2000 une proposition de loi constitutionnelle pour une VIe République qui restaure les droits du Parlement et  instaure un véritable régime présidentiel où le gouvernement ne serait plus responsable devant l’Assemblée et où le Président de la République ne pourrait plus dissoudre celle-ci.

Publié dans Actualité, Agenda, Agglo, Communiqués de presse, Vous et nous | 1 Commentaire »

Le manège de Grouchy toujours menacé

Posté par Pascal-Eric Lalmy le 24 octobre 2012

J’ai écrit à Sylvia Pinel, Ministre de l’artisanat, du commerce et du tourisme pour l’informer des menaces qui pèsent sur l’avenir du manège du parc de Grouchy.

 

Le manège de Grouchy toujours menacé dans Actualité manege-grouchy-24102012-300x295

Publié dans Actualité, Agglo, Communiqués de presse, Environnement, Osny, revue de presse, Vous et nous | Pas de Commentaire »

Déploiement de la fibre optique

Posté par Pascal-Eric Lalmy le 18 janvier 2011

Les modalités de l’accès aux lignes de communications électroniques à très haut débit en fibre optique sur l’ensemble du territoire à l’exception des zones très denses ont été publiées au Journal Officiel aujourd’hui, vous pouvez les télécharger ici :
Déploiement de la fibre optique dans Agglo pdf Décision no 2010-1312 du 14 décembre 2010

Publié dans Agglo, Osny | Pas de Commentaire »

Le SCoT de Cergy-Pontoise

Posté par Pascal-Eric Lalmy le 26 février 2010

L’exposition sur les orientations du diagnostic est installée à compter de mardi 23 février 2010 dans les douze communes et à la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise. Elle restera dans les communes pendant un mois et de manière permanente à l’agglo (immeuble le Verger). Actuellement vous pouvez par exemple l’examiner à l’accueil de la mairie d’Osny.

Vous pouvez également prendre connaissance des panneaux d’exposition ici.

Des registres de concertation sont mis à disposition du public dans chacun de ces lieux pour recevoir de nouvelles contributions, avis et remarques…L’exposition sur le diagnostic avait recueilli ainsi une dizaine de remarques dans les registres des mairies et de l’agglomération.

Vous pouvez déposer vos remarques sur le cahier prévu à cet effet à l’accueil de la mairie d’Osny.

Le projet d’aménagement et de développement durable (PADD) et le compte-rendu de la conférence-débat du 25 janvier 2010 sont en ligne !

Publié dans Agenda, Agglo | Pas de Commentaire »

1234
 

inspecteurjjc |
SAINT DENIS D'AVENIR |
Erratum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association pour une Meille...
| NON A GILBERT ANNETTE
| Nantes Démocrate 2008